Les jeunes fument moins souvent et boivent moins

Les jeunes et les adultes ont moins tendance à consommer du tabac et de l'alcool. Concern a exprimé le commissaire des drogues du gouvernement fédéral sur l'utilisation du cannabis.

Les jeunes fument moins souvent et boivent moins

Le taux de tabagisme chez les jeunes de moins de 25 ans continue de diminuer. Il chute à 7,8% chez les adolescents de 12 à 17 ans. Ceci est selon le Centre fédéral pour l'éducation sanitaire de la valeur la plus faible depuis les années 70. Dans les 18 à 25 ans les jeunes adultes, le taux de tabagisme est également en baisse. La consommation d'alcool diminue également.

Le Centre fédéral d'éducation pour la santé (BZgA) a présenté les chiffres actuels pour le comportement addictif des adolescents et des jeunes adultes. Selon l'étude d'affinité des drogues 2015 Taux de non tabagisme a augmenté chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans à 79 pour cent, à un niveau record. Même chez les jeunes adultes jusqu'à 25 ans, il augmente selon l'étude à près de 39 pour cent. Un bon quart (26,2%) de ce groupe sont des fumeurs. Le BZgA enregistre également des chiffres en baisse pour la consommation régulière d'alcool. 10 pour cent des adolescents de 12 à 17 boisson en conséquence au moins une fois par semaine d'alcool. Il y a douze ans, la valeur était presque deux fois plus élevée. Environ un tiers des adolescents n'ont jamais bu d'alcool.

Une baisse modérée de la consommation d'alcool a rapporté l'BZgA chez les jeunes adultes, où la proportion des consommateurs qui boivent une fois par semaine diminue entre 40 et 33 pour cent. Le nombre de buveurs revenir en arrière, mais reste « trop élevé »: Selon le BZgA près de 16 pour cent des garçons ont bu 12 à 17 au moins une fois par mois (les filles: 12,5 pour cent).

le pourcentage de buveurs excessifs est significativement plus élevé chez les jeunes adultes: Pour les hommes, il est de 45 pour cent et 33 pour cent chez les femmes.

Le cannabis continue d'être répandu

Parmi les drogues illicites, le cannabis continue de jouer un rôle majeur. Un bon 10 pour cent des adolescents disent qu'ils ont déjà essayé le cannabis. Pour les jeunes adultes, il est supérieur à un tiers (35%). D'autres drogues illégales comme l'ecstasy, les amphétamines (4 pour cent chacun) ou la cocaïne (3 pour cent) et euphorisants légaux (2,2 pour cent), cependant, sont beaucoup moins étendues. 0,6 pour cent des jeunes adultes ont déclaré selon BGzA avoir essayé le crystal meth.

Le commissaire des drogues du gouvernement fédéral, Marlene Mortler, a qualifié les résultats de l'étude d'affinité de drogues comme la confirmation de la politique de prévention du gouvernement fédéral. Dans ce contexte, il fait référence à la décision de montrer de mai à choquer les images sur les paquets de tabac. Le ministre fédéral Food Christian Schmidt a annoncé que le gouvernement fédéral devrait adopter une interdiction globale de la publicité du tabac.

Mortler a exprimé son inquiétude concernant l'usage de cannabis. Qui demande la légalisation du cannabis, assurez-vous que « attraper encore plus de jeunes à l'articulation. »


Comme Ça? Partager Avec Des Amis: