Computer addict? Je ne le fais pas!

Qui n'aimerait pas être un stratège prospère ou un chanteur populaire? Ce qui semble inaccessible dans votre vie "normale" est immédiatement possible dans les jeux informatiques. Le plus amusant est quand vous rencontrez vos amis dans des mondes virtuels et vivez des aventures palpitantes là-bas. Mais attention: D'un passe-temps inoffensif peut développer une dépendance.

Computer addict? Je ne le fais pas!

Qui n'aimerait pas être un stratège prospère ou un chanteur populaire? Ce qui semble inaccessible dans votre vie "normale" est immédiatement possible dans les jeux informatiques. Le plus amusant est quand vous rencontrez vos amis dans des mondes virtuels et vivez des aventures palpitantes là-bas. Mais attention: D'un passe-temps inoffensif peut développer une dépendance.

Hobby inoffensif ou dépendance?

Pour la plupart de votre âge, les jeux d'ordinateur est un passe-temps de beaucoup. Outre les «vrais» matchs de football et les balades à vélo avec les meilleurs amis, le «Daddeln» ou «jeu» prend peu de temps. Néanmoins, jouer sur l'ordinateur est une épine dans le pied de nombreux parents. Vous pouvez être sceptique parce que dans votre jeunesse, les jeux de tir n'existaient pas encore. Mais peut-être que vous l'exagérez vraiment et passez vraiment trop de temps sur le PC.

Sur des commentaires comme "Bon laissons simplement la boîte" ou "Vous êtes déjà accro", vous réagissez probablement plutôt irrité. De cette manière, les conflits surgissent progressivement. Si cela se traduit par une spirale, par exemple parce que vous voulez échapper au stress constant de vos parents ou même à l'école dans le monde virtuel, vous êtes coincé plus vite que vous le souhaitez dans une dépendance au jeu vidéo. Parce que dans le monde virtuel, vous pouvez être un héros, cela vous confirme et vous soutient.

Bien que la dépendance à l'ordinateur ne soit pas encore reconnue comme une maladie, elle constitue néanmoins un sous-ensemble des fringales comportementales. Mais comment savez-vous si votre comportement de jeu est toujours normal ou si vous êtes déjà accro?

Donc, vous reconnaissez une dépendance

En règle générale, chaque enfant ou adolescent doit avoir sa propre évaluation individuelle de l'utilisation des jeux informatiques. Par exemple, il est important de savoir pourquoi vous jouez, quand vous jouez, à quelle fréquence et combien de temps vous passez avec votre PC. Mais ce n'est pas tout: il importe aussi que les jeux informatiques vous empêchent de faire d'autres activités récréatives ou affectent même vos performances académiques. Comme pour toute dépendance, la dose dont vous avez besoin devient de plus en plus grande. Certaines personnes négligent même leur hygiène personnelle en raison de leur manque de daddling. La forme physique souffre d'heures d'accroupissement devant le PC. Plus l'utilisation de l'ordinateur affecte votre vie réelle, plus vous vous isolerez de vos amis. La dépendance vous rend seul. Un cercle vicieux commence.

Addicted - et maintenant?

Qui passe sa "vie" surtout dans le monde virtuel a besoin d'aide. Cela aide souvent si vous vous adressez d'abord à vos parents et leur demandez de trouver un moyen de sortir de la spirale de l'addiction avec vous. Par exemple, avec vos parents, vous pouvez commencer à chercher un établissement spécialisé dans le traitement des toxicomanes. Des installations telles que des aides à la toxicomanie ou des cliniques spécialisées offrent maintenant toute une gamme de services aux toxicomanes PC. Cependant, la première et la plus importante étape de la dépendance est d'admettre que vous avez un problème. N'attendez pas trop longtemps - après tout, la vraie vie vous attend!

Plus d'informations et d'aide peuvent être trouvées ici:
  • La «hotline addiction & drug» nationale vous pouvez toujours appeler et obtenir des conseils lĂ -bas: 01805 - 31 30 31
  • ///


Comme Ça? Partager Avec Des Amis: